Il nous arrive à tous de présenter un tour à une personne… et qu’elle ne nous lâche plus pour qu’on lui expliquer comment le faire.

Soit il nous demande de refaire le tour encore et encore, soit il nous demande simplement d’expliquer le tour encore et encore.

Donc comment pouvons-nous réagir à ce genre de situation ? D’un côté le spectateur a beaucoup aimé le tour, et c’est une chose positive… Mais de l’autre, il est extrêmement insistant… Et ça c’est loin d’être plaisant.

Dans cet article, nous allons voir comment gérer ce genre de situations sans avoir à expliquer « fermement » à quelqu’un d’arrêter de nous harceler.

Je classe personnellement ce genre de personnes en deux catégories : Premièrement, ceux qui souhaitent vraiment apprendre la magie, et deuxièmement, ceux qui ne souhaite que rationnaliser ce qu’ils viennent de voir, et qui ne souhaitent en aucun cas apprendre la magie.

Les spectateurs insistants qui ne souhaitent pas apprendre la magie


Le problème avec ces spectateurs est qu’ils ne sont pas du tout intéresser à notre art, mais se sentent dupés et veulent comprendre comment ils ont êtes dupés.

Ils peuvent vous demander de refaire le même tour plusieurs fois, mais croyez bien qu’ils ne feront qu’être à l’affut de toutes petites erreurs techniques pour s’exclamer qu’ils ont compris le truc et ils s’empresseront généralement de partager leur explication avec les autres autours de lui… C’est exactement ce que nous cherchons à éviter.

Pour ces spectateurs qui ne cherchent qu’à comprendre l’impossibilité qui s’est présentée devant eux, je leur dit généralement que je ne vais pas leur remontrer le même tour, mais plutôt un tour dans le même style qui est « encore plus impressionnant ». Je renchaine ensuite sur un tour similaire, mais assez différent pour ne pas qu’il puisse comprendre la méthode.

Cette technique nous permet de calmer le spectateur en « acceptant de refaire le tour », sans vraiment avoir à refaire le même tour. C’est une forme de détournement d’attention si vous voulez.

C’est dans ces moments qu’il est important de connaitre des techniques alternatives pour refaire un même effet.

Pour les spectateurs qui ont l’air de vraiment vouloir apprendre le tour.


On a tous commencé en voyant un tour impressionnant qui nous a donné envie de pouvoir faire la même chose nous-même.

Personnellement, si je vois quelqu’un qui me donne l’impression de vraiment vouloir apprendre la magie, j’ai envie de les pousser sur cette voie.

PAR CONTRE ! Certains petits malins feintent l’envie d’apprendre pour simplement connaitre la résolution du tour… Donc comment différencier les deux ?

Ce que je fais dans ce cas-là, c’est que je leur explique que la magie est généralement 80% de présentations et seulement 20% de technique.

Je leur apprends ensuite un tour simple et accessible pour les débutants – la double prédiction, par exemple – et je leur demande de le travailler quelques jours et de revenir me le présenter ensuite.

Si je vois que la personne a bien travaillé le tour et qu’elle a une vraie envie d’apprendre la magie, alors je lui apprendrais de meilleurs tours ensuite.


L’idée derrière ces techniques est vraiment d’adresser la demande du spectateur et de s’adapter à sa vraie motivation. C’est une mauvaise chose pour un magicien de donner l’explication de son tour à ses spectateurs – si vous l’avez déjà fait, vous vous êtes surement rendu compte que ça ne fait que décevoir votre public plutôt qu’autre chose.

Donc au lieu de donner l’explication, ou de se braquer complètement… trouvez plutôt une solution qui fait en sorte que la présentation continue naturellement, tout en évitant de refaire exactement les mêmes tours ou de simplement expliquer la solution à vos spectateurs.

Trop petites mains pour faire de la magie ?

Avez-vous de trop petites mains pour faire de la magie ?

10 conseils pour bien apprendre la magie

10 conseils pour aider tous les débutants à bien commencer la magie.

Problèmes de mains sèches ?

Quelques conseils pour les magiciens avec les mains sèches.

0
Comments

    Laisser un commentaire