Nous connaissons tous les paquets de cartes contemporains. Mais vous êtes-vous déjà demandé d’où elles proviennent et quel âge elles ont ?

Dans cet article, nous allons donc faire un petit résumé rapide de l’histoire des cartes à jouer.

Les premières apparitions


Les premiers signes de cartes à jouer sont d’origine chinoise (618-907) qui seraient elles-mêmes un dérivé de dés divinatoires indiens. La première référence mondiale à un jeu de carte se trouve dans « Collection of Miscellanea at Duyang » écrit par l’écrivain de la dynastie de Tang, Su E.

Il décrit la princesse Tongchang jouant au « jeu de la feuille » avec le clan Wei (la famille de son mari). Vers le 11e siècle, les cartes peuvent déjà être trouvées sur tout le continent asiatique.

Les échanges marchands avec les mongols le long de la route de la soie ont probablement beaucoup aidé à les rapprocher de plus en plus les cartes de l’Europe.

Introduction en Europe


Leur introduction en Europe se fait par l’Italie (plus précisément par Venise) vers la fin du 14e siècle. Elles sont ramenées par l'intermédiaire des Mamelouks d'Égypte.

Leur jeu était similaire de celui qu’on connait aujourd’hui: Un jeu de 52cartes divisées en 4 séries. Leurs quatre séries étaient par contre différentes des nôtres :
Bâtons de polo, les pièces, les épées et les coupes ;

Les figures sont le roi, le vice-roy et le second. Il n’y avait pas de reine à l’époque.

Leur succès était tel que l’Eglise s’en inquiéta et décida d’interdire leur usage pour les religieux (du 14e au 17e siècle) sous prétexte que les cartes à jouer sont « contraires à l’usage modéré des passions ».

Elles continuent cependant à se répandre très rapidement à travers l’Europe aidé par les progrès de l’imprimerie.

Les cartes européennes fonctionnent généralement avec 4 séries (Cœurs, cloches, feuilles, et gland en Allemagne ; épée, bâtons, coupes, et pièces en Espagne et Italie).

Le jeu finalement devenu le « standard » est le jeu français : cœur, carreau, trèfle et pique (le trèfle et le pique sont probablement tirés du gland et de la feuille allemande). Le design créé à Rouen (similaire aux cartes bicycle) devient le standard en Angleterre, alors que le design Parisien (similaire au tarot) devient le standard en France.

Mi-18e siècle à aujourd'hui


Vers le milieu du 18e siècle, un dessinateur de cartes d’Agen eu l’idée de dessiner les figues de façon symétriques, pour éviter d’avoir à tourner nos cartes une fois en main.

Ces cartes furent interdites par le gouvernement français dans un premier temps mais furent utilisées en Espagne et en Angleterre à partir de la 2e partie du 18e siècle.

Certains changements furent aussi appliqués en France pendant la révolution : L’as serait devenu la carte la plus forte du jeu pour symboliser la puissance du peuple face au roi.

Les rois furent aussi remplacés par des génies, les dames par des libertés et les valets par des égalités. Mais ces changements de nom furent annulés par Napoléon en 1805.

Pratiquement 100 ans plus tard, les jokers furent introduits aux jeux Américains (fin du 19e siècle) et ajoutés officiellement aux jeux français au début du 20e siècle. Ce sont maintenant les jeux que nous connaissons aujourd’hui.

Quelques changements de design à travers le temps

Ces changements se sont faits petit à petit, surement dû aux mauvaises copies

Roi de trèfle : il a perdu la main tenant son orbe royal (à cause de l’adoption de la symétrie). Son orbe flotte maintenant en l’air. Les doigts tenant le globe ont étés absorbés dans sa décoration, et la croix qui est sensé le surmonter ressemble plus à une feuille bizarre qu’à une croix.

Valet de trèfle : La longue plume qu’on pouvait trouver sur les anciens dessins de Rouen s’est rétrécie et a maintenant aussi l’air d’une feuille.

Roi de cœur : Sa hache s’est transformée en épée et il a perdu sa moustache.

Valet de cœur : son épée s’est changée en feuille.

Roi de pique : Il a lui aussi perdu sa main droite.

Valet de pique : Il s’est laissé pousser la moustache, et sa lance ne ressemble plus à rien !

L’histoire des jokers

D’où sortent les jokers et quand sont-ils apparus pour la première fois ?

Mais qui est Charlier ?

Qui est l’inventeur de cette fameuse coupe ?

Plus de mystère autour de S. W. Erdnase

Plus de recherches sur l’identité de l’auteur de l’expert à la table de jeux.

L’histoire du 9 de carreau

Quelques théories pour expliquer pourquoi le 9 de carreau est une carte généralement mal-aimée.

Est-ce Erdnase?

Le mystérieux auteur de l’expert à la table de jeux, S.W.Erdnase, fascine les magiciens depuis de longues années. Cet article regroupe tout ce que nous savons aujourd’hui sur cet expert aux cartes.

0
Comments

    Laisser un commentaire